Reportage photo du Domaine Le Mezo par Achille Laplante - Le Brun

Août 2020 – Le Mezo

Photographe Officiel du Mezo : Achille LE BRUN-LAPLANTE

« Ces lignes graphiques au sol sur ce chemin de terre, ces entrées de lumières aléatoires à hauteur d’arbres et la vue immense de chaque côté où des bêtes à cornes se courent après pour savoir laquelle arrivera la première pour brouter. On pourrait y rester toute une après-midi à parcourir cette longue allée avant d’arriver au Château. »

« En arrivant, ce sont les arbres qui m’ont accueillis en premier, les figuiers tendaient leurs bras plein de jus ne demandant qu’à être cueillis et les grands arbres étaient heureux et curieux de voir un nouveau visage. »

« Avec cette lumière rasante, des entrées d’ombres créent des portes et fenêtres fictives. Une fois à l’intérieur, nous comprenons le regard de l’arbre et observons attentivement les insectes voler les fruits et les oiseaux bouger d’excitation dans les arbres. »

« Avec cette nature qui a repris le dessus, des choses anodines deviennent tout de suite mystérieuses. »

« L’intérieur est comme un volubilis laissant passer de la lumière. Seul le Soleil illumine des détails des pièces, laissant apparaître des choses oubliées. »

« À l’inverse, des endroits obscurs cachent des secrets dont seul le château en connaît l’existence, par exemple cette corde qui le traverse de haut en bas afin d’avertir par un son assourdissant mais alertant tout le monde que le petit déjeuner est servi dans la verrière. »

« Cette boisson chaude, cette odeur de beurre salé fondant ne demandant qu’à être tartiné et des grappes fraîchement cueillies. C’est cette image que j’imagine lorsque la chaleur des rayons pénètre les vitres de la verrière. »

« C’est un terrain de contemplation, de pause et de marche, de retrouvailles et de jeu telles des chasses aux trésors infinies. »

Achille Laplante – Le Brun

Photographe